Le livre voyageur et '' la Belgique de l’Orient '' (1830-1940)
le lundi 16 décembre à 20h
Conférence de Jacques Hellemans (ULB) dans le cadre du Festival Europalia Roumanie

Beaucoup d’ouvrages ont été écrits sur les relations diplomatiques ou économiques entre la Belgique et Roumanie, beaucoup moins sur celles liées à la circulation des livres et donc des idées. C’est à cet angle d’approche original que se s’attèlera le conférencier à ce moment très particulier de symbiose politique et culturelle pour une compréhension mutuelle de notre culture commune.

Le concept de livre voyageur évoque les échanges bibliologiques, principalement au XIXe siècle, une époque à l’origine du concept de la « Belgique de l’Orient ». Il sera question de la forte présence de livres bruxellois dans les Principautés roumaines lors de la première moitié du XIXe siècle, à l’époque où le français était la langue de l’élite dirigeante. La plupart de ces ouvrages (des relations de voyage mais aussi des ouvrages littéraires et politiques) se révèlent être des réimpressions de la littérature française, une pratique courante à l’époque. Toujours est-il que les idées généreuses d’émancipation contenues et relayées pas ces livres furent répercutées dans les hautes sphères de la société roumaine comme le révèlent les marques d’appartenance.

La Belgique est reconnue à l’époque par son modèle constitutionnel très libéral et la liberté absolue de la presse. C’est la raison pour laquelle bien des ouvrages roumains à visée politique sont imprimés à Bruxelles ou affublés d’une fausse adresse bruxelloise pour éluder la censure moldave ou valaque. Il va sans dire que par la suite les divers codes politiques et modèles pédagogiques belges influenceront l’organisation de la Roumanie moderne.

Dans une perspective de regards croisés, l’exposition des livres prêtés par l’Université libre de Bruxelles présente diverses thématiques, notamment la Transylvanie, le Danube, la réforme agraire et met en évidence trois auteurs roumains : Vasile Conta, Nicolae Iorga et Gheorghe Bengescu.

Où ? : à la Bibliothèque-Médiathèque Le Phare Quand ? le lundi 16 décembre à 20h
Jours de fermeture

- du 1er au 2 janvier
- du 20 au 22 avril
- le 1er mai
- le 30 mai
- du 8 au 10 juin
- du 20 au 21 juillet
- le 15 août
- du 1er au 2 novembre
- le 11 novembre
- du 24 au 26 décembre
- du 31 déc. au 2 janv.

Heure du conte

Bibliothèque Le Phare

Bibliothèque du Centre

(mer: de 16h à 17h)
(sam: de 16h à 17h)
(mer: de 15h à 16h)

jan. : 11, 22, 25  
fév. : 8, 19, 22  
mar : 7, 18, 21  
avr. : 4, 22, 25  
jan. : 15  
fév. : 5, 19 
mar. : 4, 18 
avr. : 1  

Bibliothèque du Homborch

(mer: de 14h30 à 16h30)

jan. : 8, 15, 22, 29 
fév. : 5, 12, 19  
mar. : 4, 11, 18, 25
avr. : 1, 22, 29  
Suivez-nous sur Facebook